Une application de traçage des déchets plastiques mise au point en Bretagne

Une application de traçage des déchets plastiques mise au point en Bretagne

En 2017, à Concarneau dans le Finistère, les deux associations Ansel et Explore ont mis au point un outil participatif dénommé « Ocean Plastic Tracker » qui permet de géolocaliser les objets issus des pertes de conteneurs en Atlantique. Ces deux associations ont fait parler d'eux, notamment en organisant une collecte des déchets sur la plage des Sables-Blancs, le 26 novembre dernier.

L’objectif de ce projet est de mieux comprendre la pollution marine et de sensibiliser les différents acteurs, sur l'impact les traceurs qui sont utiles pour quantifier et qualifier une pollution provenant soit de conteneurs perdus en mer soit de déversements accidentels en milieu naturel. Cet outil favorisera la prise en compte des impacts d'une pollution massive, qui va se disséminer partout et qui va durer dans le temps, et permettra d'encourager la mise en place d'actions en faveur de l'économie circulaire.

Quels sont les impacts de la pollution ?

Chaque année, plus de 8 millions de tonnes de plastiques sont déversées dans les océans, causant notamment « des dommages sur les habitants, des perturbateurs endocriniens, des décès d'animaux marins par ingestion ou étranglement, etc ». À noter que 80% des déchets retrouvés sur le littoral proviennent du continent par les rivières, les eaux pluviales et le reste provient du trafic maritime et des activités en mer.

Quelles pourraient être les pistes de solutions permettant de réduire ces déchets ?

Lionel Lucas, cofondateur et vice-président de l’association Ansel souligne « qu’il faudrait une législation internationale identique permettant de poursuivre les responsables », dans le but de contribuer à réduire les déchets marins, afin de préserver notre environnement.

 

Pour en savoir plus sur l’outil

 


Source : Ouest France

Crédit photo : Pexels

Partager :
Auteur de la page

Belgin Karaoglan

Modérateur

Belgin Karaoglan